Connexion

Récupérer mon mot de passe

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Evo du circuit de BREVILLY 2017...
Jeu 27 Avr - 0:58 par BULLIT

» Vailly air loisir (VAL)
Ven 3 Mar - 13:02 par Macopnet

» le retour de daffy en 1/8?
Lun 27 Fév - 16:33 par Adrien

» Fête du modélisme 2017
Mar 14 Fév - 17:18 par BULLIT

» Retour expérience rodage Banc à hélice Moteur Ultimate M4R (Base novarossi)
Ven 13 Jan - 22:30 par Adrien

» Régler sa tringlerie de gaz.
Lun 9 Jan - 20:54 par Adrien

» Bilan de l'activité TT 1/8 dans notre ligue.
Jeu 5 Jan - 17:52 par Adrien

» Courses pour 2017
Lun 2 Jan - 21:23 par jojo10

» Comment çà marche....
Jeu 29 Déc - 10:38 par Adrien

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Mar 24 Nov - 21:19

Rodage moteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rodage moteur

Message par Adrien le Mer 14 Oct - 20:25

attention: Laisser un moteur neuf au ralenti, le laisser fonctionner une éternité doucement, bien gras, jusqu’à mi-gaz est à proscrire absolument. C’est la meilleure façon de réduire les performances et la durée de vie d’un moteur haut de gamme.

1) Démarrez le moteur avec des réglages de carburation normaux, sans accélérer durant les premières secondes. Ajustez vos aiguilles de manière à avoir un fonctionnement clair, et non comme un quatre temps. Le moteur doit fumer mais ne doit pas non plus cracher de l’huile.
2) Utilisez une sonde de température infrarouge et laisser votre moteur fonctionner au ralenti jusqu’à ce qu’il atteigne 93°C, température moyenne de fonctionnement pour laquelle la chemise et le piston ont été conçus.
3) Augmenter le régime jusqu’à 30% et attendre que la température rejoigne les 105°C.
4) Stoppez le moteur, tournez le volant a la main de manière a placer le piston au point mort bas et laissez refroidir.
De cette façon, la cylindrée aura atteint la température de fonctionnement normale rapidement, alors que le piston aura parcouru au travers de ses courses cumulées la plus petite distance possible.

Répétez cette procédure sept à huit fois.

– Démarrage
– Mise en température rapide au ralenti jusqu’à 93°C
– Régime moyen jusqu’à 105°C
– Arrêt et refroidissement avec le piston en position basse jusqu’à 40°C minimum.

C’est la base du cycle thermique. Le piston refroidissant moins vite que la chemise, il est nécessaire de la placer en position basse, de la sorte il ne se fera pas coincer lors du refroidissement de la chemise.



comment ça marche:

Il faut bien comprendre la technologie utilisée dans ces moteurs pour permettre une compression forte sans utiliser de segment. Les chemises, de type ABC (Aluminium/Bronze/Chrome), ABN (Aluminium/Bronze/Nickel) ou encore chez Sirio AAC (Aluminium/Aluminium/Chrome), sont de forme conique, serrante au point mort haut. La dilatation de la chemise lorsque le moteur atteint sa température de fonctionnement «ouvre » le cône en haut de cylindre, et l’ensemble devient moins serrant. Ce sont les cycles moteurs accomplis lorsque le moteur est dans sa plage de température nominale qui constituent le seul et unique rodage valable et non pénalisant pour le moteur.

Si au contraire on laisse fonctionner le moteur pendant des réservoirs entiers au ralenti, gras, la chemise et le piston n’atteignent de loin pas leur température de fonctionnement. On laisse donc inconsciemment le piston usiner la partie haute de la chemise alors qu’elle n’a pas atteint son diamètre intérieur nominal. L’ensemble va s’user prématurément et, lorsque le moteur en fin de «rodage » atteindra des températures plus élevées, la partie haute de la chemise ne serra plus suffisamment serrante.

Exemple parfait d’un moteur ayant été convenablement rodé et ayant déjà fonctionné plusieurs litres de carburant : le haut du piston, de la chemise et le ciel de culasse sont gommés et légèrement brunâtre, alors que la jupe du piston est parfaitement propre et polie.

A l’inverse, dans le cas d’un mauvais rodage, à peine quelques litres de carburant plus tard, on voit bien par la lumière d’échappement que la jupe de piston porte des traces brunâtres sur sa moitié haute. Preuve que le front de flamme n’a pas été contenu dans la chambre de combustion, pour cause d’usure excessive du haut de chemise. Il en résulte une perte de performances notable du moteur, et une usure qui sera beaucoup plus rapide, en raison des résidus brunâtres sur la jupe du piston, limitant la lubrification possible.

Vous venez de comprendre que des dizaines de modélistes rodent mal leurs moteurs.


A la suite des sept premiers cycles thermiques de votre moteur, répétez l’opération trois fois de plus de la même manière, mais avec 60% de régime. Le moteur doit toujours fumer, sans cracher d’huile.
Il est maintenant temps de poser votre voiture sur la piste, afin de rouler sans carrosserie et de parfaire le rodage. Pour cela, ouvrez la vis de richesse principale à un tour de plus au minimum que le réglage utiliser précédemment lors des dix premiers cycles. Le but de cet enrichissement n’est pas d’aider au refroidissement mais de limiter le régime maxi du moteur, car il faudra rouler en accélérant pleinement (oui oui carburateur ouvert à fond). Faites cela pendant trois pleins, mais en stoppant et en laissant refroidir toutes les trois minutes comme précédemment.

Ensuite, procédure classique, refermez progressivement la vis de richesse principale au cours des pleins qui vont suivre jusqu’à atteindre le régime maximum du moteur, puis rouvrez d’un huitième de tour par sécurité. Roulez ainsi tranquillement, en prenant tout le régime mais en accélérant raisonnablement pendant deux pleins.
Le moteur doit toujours fumer légèrement tout au long de la plage de régime.

Si lorsque, moteur chaud et bougie déposée, on ne sent un léger point serrant en tournant le volant que sur quelques degrés, félicitation, votre moteur est convenablement rodé et prêt pour le réglage de carburation final.





_________________
Envoyez la soudure Laughing

HB Racing  D817 / AkA / Racing expérience / Highest DT 2100 /Ko-propo EX-II RR / Ninja, Novarossi
avatar
Adrien
Admin

Messages : 248
Points : 356
Réputation : 6
Date d'inscription : 08/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rodage moteur

Message par Daffy le Mer 14 Oct - 20:33

Merci pour ces précieux conseils..... Cool Cool Cool

A suivre scrupuleusement ! Twisted Evil
avatar
Daffy
Admin

Messages : 55
Points : 93
Réputation : 5
Date d'inscription : 06/10/2015
Localisation : Troyes

http://apamat.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum